CAPa Jardinier Paysagiste

Certificat d’Aptitude Professionnelle Agricole (CAPa) Jardinier Paysagiste

Vous souhaitez vous former au métier d’ouvrier qualifié dans le secteur de la création, de l’entretien et de la gestion des travaux paysagers, inscrivez-vous à la formation du CAPa Jardinier Paysagiste !

OBJECTIFS DE LA FORMATION

Acquérir les connaissances techniques afin de :

• S’insérer professionnellement dans la filière paysage.
• Organiser le travail, participer à la préparation du chantier, organiser ses tâches en fonction des consignes, du travail en équipe.
• Réaliser les travaux d’aménagement, des travaux d’infrastructure, des travaux de plantation de végétaux, semis en engazonnement.
• Réaliser les travaux d’entretien, entretenir des espaces paysagers et naturels, assurer l’entretien et la maintenance des installations et infrastructures.
• Entretenir le matériel et équipements du paysage.
• Communiquer en situation professionnelle.

PUBLICS

Le public ciblé est un public adulte avec ou sans qualification qui a pour projet professionnel de travailler dans le secteur du paysage.

PRÉREQUIS

• Pas de contre-indication médicale avérée en lien avec les travaux visés par le métier.
• Comprendre une consigne simple donnée à l’écrit ou à l’oral.
• Transmettre une info, une consigne par oral, avec le vocabulaire approprié.
• Compter, dénombrer et réaliser les 4 opérations à la main ou avec une calculatrice.

CONDITIONS D’ADMISSION

1 – Présentation de la formation lors d’une réunion d’information collective et de positionnement (inscription obligatoire).
2 – Fiche de candidature
3 – Tests de positionnement
4 – Entretien individuel

Selon les financements, les dossiers des candidats peuvent être soumis à la validation des financeurs.

DATES DES REUNIONS D’INFORMATION COLLECTIVE

  • le 20 septembre 2022

Contactez nous pour vous inscrire

CONTENU DE LA FORMATION

UCG1. Agir dans des situations de la vie courante à l’aide de repères sociaux (35h)
1.1. Prendre position vis-à-vis d’une situation à caractère social et civique.
1.2. Utiliser des outils dans des situations de la vie courante.

UCG2. Mettre en œuvre des actions contribuant à sa construction personnelle (35h)
2.1. S’exprimer à travers une réalisation personnelle
2.2. Adopter des comportements favorisant son équilibre personnel.

UCG3. Interagir avec son environnement social (35h)
3.1. Adapter son langage et son comportement aux situations de communication
3.2. S’approprier les normes et cadres de références d’un collectif.

UC4 – Réaliser en sécurité des travaux d’entretien paysager (303h)
4.1 Entretenir la végétation.
4.2 Réaliser l’entretien et l’installation d’infrastructures paysagères.

UC5 – Réaliser en sécurité des travaux d’aménagements paysagers (252h)
5.1 Réaliser des travaux de mise en place des végétaux.
5.2 Réaliser des travaux de mise en place d’installations et d’infrastructures paysagères.

UC6 – Effectuer des travaux liés à l’entretien courant des matériels et équipements (70h)
6.1 Réaliser la maintenance conditionnelle.
6.2 Réaliser la maintenance corrective.

UC7 – UCARE – Construction de petit patrimoine bâti (35h)
7.1 Réaliser des travaux de sécurisation et restauration de massifs en pente
7.2 Construction d’un muret en pierres naturelles

UC : Unité Capitalisable, une UC correspond à un bloc de compétences
UCARE : Unités Capitalisables d’Adaptation Régionales ou à l’Emploi.

MODALITÉS PÉDAGOGIQUES

Apports théoriques, travaux pratiques, visites sur site (chantiers, entreprise…), participation à des journées professionnelles, stages.

VOIES DE FORMATION DIFFÉRENTES AU CFPH

MODALITÉS D’ÉVALUATION

Les UC (blocs de compétences) sont évaluées par des épreuves principalement orales et pratiques de mises en situations professionnelles tout au long de la formation.

POSSIBILITÉ DE VALIDER UN OU DES BLOCS DES COMPÉTENCES

Le CAPa ”Jardinier Paysagiste” est un diplôme délivré par le Ministère de l’Agriculture, organisé en UC (blocs de compétences).
La réussite de chaque UC donne lieu à une attestation de compétences.
L’obtention de l’ensemble des UC donne lieu à la délivrance du diplôme.

MODALITÉS D’ADAPTATION POSSIBLE DU PARCOURS

• Les candidats au minimum titulaires d’un diplôme de niveau 3 (ex : CAP) peuvent être dispensés des évaluations des UCG 1 à 3 (Validation des Acquis Académiques).

• Selon financement, possibilité d’adaptation du parcours en fonction du résultat des tests de positionnement (français, mathématiques, informatique) et de l’expérience professionnelle (parcours allégé ou préconisation d’heures de remise à niveau ou de soutien).

Lien vers le nomenclature des diplômes : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F199

Schéma d’Orientation
Validation des Acquis Academiques

LES + DE LA FORMATION

• Délivrance du Certiphyto Opérateur
• EPI pris en charge par le centre (chaussures de sécurité, pantalon, gants)
• Visites extérieures
• Travaux pratiques sur les plateaux techniques du CFPH ou en entreprises partenaires

FINANCEMENTS/RÉMUNÉRATION

Financements possibles : Pôle emploi, Région, CPF transition Pro, autofinancement…
Rémunération selon le financement.

Plus d’information sur la page « Financements »

ACCÈS HANDICAP

Notre centre de formation est labellisé H+.

Nous proposons un accueil des personnes en situation de handicap, via notre référent handicap qui se tient à votre disposition pour un entretien individuel et une construction d’un parcours de formation sécurisé et adapté.

Nous faisons également interface pour aider les entreprises à accueillir un stagiaire ayant la reconnaissance de travailleur handicapé (RQTH).

Consultez-nous pour une analyse de vos besoins afin de vérifier la faisabilité de la prestation.

Notre référent handicap est disponible pour répondre à toutes questions concernant ce sujet.

Nos bâtiments ne sont pas tous accessibles aux Personnes à Mobilité Réduite.

Contact H+: blandine.eyraud@educagri.fr

Plus d’info sur le label H+

MÉTIERS PRÉPARÉS

Selon la nomenclature du Répertoire Opérationnel des Métiers et Emplois (code ROME), les différentes appellations institutionnelles sont regroupées au sein du code A 1203 parmi lesquelles :
• Jardinier/ jardinière paysagiste
• Ouvrier/ ouvrière des espaces verts

PRINCIPALES ACTIVITÉS DU MÉTIER

L’ouvrier du paysage ou le jardinier aménage et entretient les jardins privés ou les espaces publics à l’aide d’outils manuels et d’engins motorisés.

Les travaux d’aménagement couvrent principalement les travaux liés à la plantation des végétaux, l’engazonnement et la mise en place d’infrastructures (systèmes d’arrosage, petits ouvrages et installations inertes,…).

Les travaux d’entretien consistent à assurer la maintenance des aménagements et des espaces végétalisés et l’entretien des matériels utilisés.
Les travaux sont réalisés sous le contrôle de la hiérarchie.

CONDITIONS D’ENVIRONNEMENT DU MÉTIER

Le titulaire de l’emploi travaille le plus souvent dans une entreprise du paysage ou dans le service en charge des espaces verts d’une collectivité ou d’un établissement public.

Le jardiner intervient principalement sur le végétal. Il travaille à l’extérieur et est donc soumis à la météorologie. Ses activités sont organisées en chantier obligeant un travail en équipe (de taille assez souvent réduite) et des déplacements quotidiens parfois importants. Le titulaire de l’emploi utilise des outils manuels ou motorisés et des engins roulants. Le métier requiert une bonne condition physique du fait de l’utilisation de ces outils et de la manipulation de charges.

En lien avec l’utilisation des matériels et des produits (phytopharmaceutiques notamment), l’ouvrier doit respecter scrupuleusement les règles de sécurité et de santé (port du casque antibruit, de lunettes, de tenues spécifiques à certains travaux,…). Le titulaire de l’emploi est parfois soumis à des astreintes telles que le travail de nuit sur certaines voiries et des horaires de travail exceptionnels lors d’opérations ou d’évènements particuliers.
L’ouvrier du paysage doit prendre en compte les attentes et les spécificités des clients ou des usagers dans son travail.
L’ouvrier du paysage doit par ailleurs remplir les conditions réglementaires requises pour :
• la conduite de véhicules : possession d’un permis de conduire B, C, …
• la conduite d’engins en sécurité : adapté au type d’engin utilisé ;
• l’utilisation de produits phytosanitaires.

Enfin, il peut être soumis à une réglementation spécifique pour la réalisation de travaux en présence d’installations électriques (Habilitation BO – HO).

Télécharger la plaquette

TAUX

Taux de réussite examens 2022 100%
Taux de satisfaction des bénéficiaire (Première session, recueil des données en cours) 0%
Taux d’insertion professionnelle en sortie de formation (Première session, recueil des données en cours) 0%

POURSUITE D’ÉTUDES

Le CAP agricole est conçu pour permettre une insertion directe dans la vie active. Néanmoins la formation peut être complétée par un certificat de spécialisation, une formation diplômante ou des formations professionnalisantes de courtes durées.

Exemples de formations possibles :
• CS Jardinier de golf et entretien de sols sportifs engazonnés
• Bac pro Aménagements paysagers
• BP Aménagements paysagers
• Autre CAP Agricole en 1 an

Date de la mise à jour : le 10/11/2021 à 14h25

FORMATIONS AU CFPH…