BP Aménagements Paysagers

Brevet Professionnel Aménagements Paysagers

Vous pouvez dès maintenant postuler à cette formation !

Vous souhaitez vous former dans le secteur de la création, de l’entretien et de la gestion des travaux paysagers ?

Inscrivez-vous à la formation Brevet Professionnel Aménagements Paysagers !

OBJECTIFS DE LA FORMATION

Assurer l’ensemble des tâches techniques et organisationnelles (réaliser les opérations techniques de création, d’aménagement et d’entretien d’espaces verts, de parcs et jardins ou de terrains de sport), qui doivent être accomplies par un ouvrier hautement qualifié ou un chef d’équipe au sein d’une entreprise de Paysage ou d’une collectivité.

PUBLICS

Le public ciblé est un public adulte qui a pour projet professionnel de travailler dans le domaine du paysage.

PRÉREQUIS

• Etre âgé de plus de 18 ans.
• Etre en capacité de lire et comprendre un document professionnel, de décrire à l’écrit une situation professionnelle et de résoudre un problème mathématique avec une ou plusieurs des quatre opérations
• Ne pas présenter de contre-indication médicale avérée en lien avec les travaux visés par le métier
• Avoir réalisé une immersion en paysage
• Avoir un projet professionnel en tant qu’ouvrier paysagiste qualifié, chef d’équipe ou souhaiter créer son entreprise en paysage

CONDITIONS D’ADMISSION

1 – Inscription en ligne sur la plateforme Hub3E (bouton « s’inscrire » en haut de la page)
2 – Entretien administratif par téléphone
3 – Présentation de la formation lors d’une réunion d’information collective et de positionnement
4 – Test de positionnement
5 – Entretien individuel pédagogique en présentiel

Selon les financements, les dossiers des candidats peuvent être soumis à la validation des financeurs.

DATES DES REUNIONS D’INFORMATION COLLECTIVE

  • a venir

Contactez nous pour vous inscrire

CONTENU DE LA FORMATION

UC1- Se situer en tant que professionnel
C1.1- Développer une culture professionnelle en lien avec le vivant.
C1.2- Se positionner en tant que professionnel dans le milieu du paysage.

UC2 : Organiser les travaux sur un chantier d’aménagement paysager
C2.1- Préparer le travail pour un chantier.
C2.2- Coordonner le travail sur un chantier.

UC3 – Réaliser des interventions d’entretien des végétaux 
C 3.1- Réaliser des travaux de taille liés à la conduite du végétal.
C 3.2- Réaliser des travaux de protection et d’amélioration des sols et de protection des végétaux.

UC4 – Réaliser des interventions de mise en place des végétaux 
C 4.1- Réaliser des travaux de plantation.
C 4.2- Réaliser des travaux de végétalisation par semis.

UC5 – Mettre en place des infrastructures 
C 5.1- Réaliser des murets et des escaliers
C 5.2- Mettre en place des revêtements

UC6 –UCARE  – Mettre en place un jardin vivrier
C6.1- Réaliser des travaux de mise en place de végétaux comestibles
C6.2- Réaliser une réception du jardin vivrier

UC : Unité Capitalisable, une UC correspond à un bloc de compétences
UCARE : Unités Capitalisables d’Adaptation Régionales ou à l’Emploi.

POSSIBILITÉ DE VALIDER UN OU DES BLOCS DES COMPÉTENCES 

Le BP « Aménagements Paysagers » est un diplôme délivré par le Ministère de l’Agriculture, organisé en UC (blocs de compétences).
La réussite de chaque UC donne lieu à une attestation de compétences.
L’obtention de l’ensemble des UC donne lieu à la délivrance du diplôme.

MODALITÉS PÉDAGOGIQUES

Cours théoriques et travaux pratiques sur site du centre de formation et/ou à l’extérieur (chantiers-école), stages et visites en entreprises, rencontres avec des professionnels de l’aménagement paysager.

MODALITÉS D’ÉVALUATION

Les UC (Unités capitalisables constituant des blocs de compétences) sont évaluées par des épreuves pratiques de mises en situations professionnelles, tout au long de la formation.

MODALITÉS D’ADAPTATION POSSIBLE DU PARCOURS

Les candidats titulaires au minimum d’un diplôme de niveau 4 (ex : BAC) peuvent être dispensés de l’évaluations de l’UCARE (Validation des Acquis Académiques).
Les candidats titulaires d’un diplôme agricole peuvent être dispensés d’évaluation d’autres UC (voir le tableau de validation des acquis académiques).

Nomenclature des diplômes  :  https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F199)

LES + DE LA FORMATION

• Formation axée sur la pratique professionnelle et les échanges avec les professionnels du métier (témoignages, visites en entreprises…)
• Des modules complémentaires intégrés au parcours de formation :
– Formation SST
– Formation AIPR (Autorisation d’Intervention à Proximité des Réseaux) avec passage du test d’obtention
– Formation Certiphyto (niveau Décideur)

FINANCEMENTS/RÉMUNÉRATION

Financements possibles : Pôle emploi, Région, CPF transition Pro, autofinancement…

Rémunération selon le financement.

Plus d’information sur la page « Financements »

ACCÈS HANDICAP

Notre centre de formation est labellisé H+.

Nous proposons un accueil des personnes en situation de handicap, via notre référent handicap qui se tient à votre disposition pour un entretien individuel et une construction d’un parcours de formation sécurisé et adapté.

Nous faisons également interface pour aider les entreprises à accueillir un stagiaire ayant la reconnaissance de travailleur handicapé (RQTH).

Consultez-nous pour une analyse de vos besoins afin de vérifier la faisabilité de la prestation.

Notre référent handicap est disponible pour répondre à toutes questions concernant ce sujet.

Nos bâtiments ne sont pas tous accessibles aux Personnes à Mobilité Réduite.

Contact H+: blandine.eyraud@educagri.fr

MÉTIERS PRÉPARÉS

Selon la nomenclature du Répertoire Opérationnel des Métiers et Emplois (code ROME), les différentes appellations institutionnelles sont regroupées au sein du code A 1203 parmi lesquelles :

• Chef d’équipe d’entretien des espaces verts
• Jardinier paysagiste
• Ouvrier des espaces verts
• Technicien paysagiste.

PRINCIPALES ACTIVITÉS DU MÉTIER

Le secteur privé
Les entreprises privées du paysage assurent toute ou partie des phases de réalisation et d’entretien d’un projet d’aménagement d’espaces paysagers. Leurs activités sont très variées entre les phases de conception, de création, d’entretien et de rénovation. Bien que souvent généralistes, des entreprises tendent à se spécialiser. C’est le cas pour les activités liées aux travaux de génie végétal et écologique ainsi que celles liées aux travaux de végétalisation des terrasses, toitures et espaces intérieurs.

Le secteur public
Les services d’espaces verts ont en charge la gestion d’espaces très variés correspondant aux différentes fonctions de la vie urbaine : places, squares, espaces sportifs, campings, cimetières, bases de loisirs, espaces de jeux, ronds-points… Dans certaines villes, le service d’espaces verts est lié aux services de l’urbanisme et de la voirie pour assurer la création, l’implantation et la maintenance des aménagements urbains.

CONDITIONS D’ENVIRONNEMENT DU MÉTIER

Les activités se déroulent en plein air et en toutes saisons. Le titulaire de l’emploi est donc soumis aux intempéries.

Les travaux confiés peuvent se dérouler sur des chantiers variés plus ou moins éloignés du siège de l’employeur. Il doit donc faire preuve d’autonomie et être en capacité de surveiller une petite équipe sur un chantier.

Une partie de son temps est allouée à la préparation en amont du chantier et à l’entretien et à la maintenance du matériel ainsi qu’au nettoyage des locaux mis à disposition.

Les activités d’aménagement et d’entretien des espaces végétalisés nécessitent un engagement physique important et parfois dangereux (plantations d’arbres en mottes, ouverture des fosses manuellement, débroussaillage en talus, utilisation de matériels mécaniques,). Le port et la manipulation de charges lourdes et la conduite d’engins imposent le respect des règles d’hygiène et de sécurité. Le titulaire de l’emploi est amené à conduire et à mettre en œuvre des machines et matériels motorisés. Il doit avoir été formé à l’utilisation en sécurité des matériels.

TAUX

Taux de réussite examens session 2023 (21 candidats) 100%
Taux de satisfaction des bénéficiaires, session 2022 (17 répondants) 47%
Taux d’insertion pro. et de poursuite d’étude en sortie de formation, session 2022 (17 répondants) 48%

POURSUITE D’ÉTUDES

Le jardinier d’espaces verts, grâce à une formation complémentaire spécifique, peut se spécialiser dans un domaine précis (installation d’arrosage intégré, élagage, maçonnerie ou encore terrains sportifs, golf…).

En développant une expérience d’encadrement du personnel, il lui est possible de devenir chef d’équipe.
Il a aussi la possibilité de s’installer comme chef d’entreprise après plusieurs années d’expérience et une formation en gestion et management.

Exemples de suite de parcours :
• CS « Jardinier de sols en entretien de sols sportifs engazonnés »
• CS « Diagnostic et taille des arbres »
• Titre de Jardinier-Botaniste
• Sections préparatoires au brevet de technicien supérieur

Date de la mise à jour : le 22/05/2024

FORMATIONS AU CFPH…